Schipperkes Club De France

Activités sportives

Le Schipperke et le travail

Le schipperke est toujours heureux de pouvoir travailler en compagnie de son maître les diverses disciplines.

Le caractère du maître en bénéficie aussi, il s'aperçoit que l'affection, la patiente, la compréhension, la gentillesse, permettent une communication plus profonde avec le chien que la force et l'humiliation. Depuis très longtemps, en Alaska Mrs ALLEN a obtenu de très bons résultats avec le Champion Français et Canadien 'UNIC DES LUTINS NOIRS''. En France il faudra attendre le début 1988 pour voir les Schipperkes sur des rings de travail.

 

L'AGILITY

Doté d'une compréhension exceptionnelle, le schipperke est apparu à l'agility dès que la Commission Nationale d'Agility classa les chiens en différentes catégories selon leur taille au garrot. Ainsi par sa taille le schipperke est répertorié dans la catégorie A réservé au chien de moins de 37cm au garrot. La pionnière dans la discipline fut TANIT du Bois du Tôt conduite par Jean Luc BRECHET. Celle ci fit des émules et nombreux sont les schipperkes qui pratiquent cette discipline, à noter la vice championne de France LIEBOY du Chemin des Venelles conduite par Yannick BRECHET. Actuellement nous pouvons estimer à une bonne vingtaine de sujets pratiquant cette belle discipline, qui met en avant la complicité entre le conducteur et son compagnon, ainsi que les valeurs de qualité au travail de ce petit chien noir

L’Agility ! Un sport à part entière où maître et chien évoluent en toute complicité sur des parcours d’obstacles élaborés, réfléchis. Ces épreuves sont mises en place par des juges de la discipline, selon un règlement établi par la Fédération Cynologique Internationale (F.C.I.), adapté aux spécificités de chaque pays.

Agility

 

 

LE PISTAGE

Les épreuves de pistage permettent de mettre en valeur des qualités essentielles du chien : ses capacités olfactives , c’est à dire son flair, mais aussi à un équilibre à toute épreuve sur les terrains boueux, neigeux, secs….voir pollués par les insecticides et les engrais chimiques.

 Les compétitions incluent dans leurs programmes des épreuves de pistage bien définies. En effet le juge décide du tracé, le nombre et la nature des angles « aigus, droits ou obtus », la présence ou non de fausse piste, le délai d’attente entre le tracé de la piste et le travail du chien….

Il peut ainsi évaluer les capacités du chien à suivre une piste, à ne pas se laisser entraîner sur des odeurs étrangères  « fausse piste », à détecter les objets perdus et à identifier la personne ayant tracé la piste.

 Il existe deux types d’épreuves, libre (B et C) ou le chien est amené à pister seul afin de retrouver un objet au bout de piste et le ramener au maître, et au trait de limier (PF, TL et TLS) , ou il est habillé d’un harnais tenu en longe de 10m afin de relever des objets et découvrir le traceur.

Quelques conducteurs de chiens en pistage et propriétaires de schipperke souhaitaient voir leur compagnon pouvoir participer aux épreuves officielles. Le Schipperke Club de France de l'époque sous la présidence de Mme CHARNEAU, demanda à la Société Centrale Canine une dérogation pour permettre à ces petits chiens, bien que du 1 er groupe non soumis aux épreuves de travail, de pouvoir participer. Ayant obtenu l'accord de la S.C.C, nous avons vu quelques spécimens participer à des épreuves officielles tel que LADY du Chemin des Venelles à Mme BELLIARD. Ses cotés amour du travail,  compagnie du maître; font que ce petit chien est capable dans ce domaine de rivaliser avec des chiens de plus grandes tailles tout aussi vaillament.

pistage

 LE CAVAGE

Cette discipline qui consiste à détecter par le chien des truffes sur un périmètre donné, semble être une discipline à portée du schipperke. Muni d'un excellent odorat, il est capable de briller dans cette discipline. A notre connaissance quelques sujets pratiquent celle ci. UNO du Ribaudeau conduite par M. Didier TIMMERMMANS a été le premier Schipperke Breveté Cavage.

 L'OBEISSANCE

L'obéissance a pour objectif de permettre à tout propriétaire de chiens de mieux le comprendre et de communiquer avec lui, au travers d'exercices simples, sans contrainte et accessibles à tous, afin de vivre en totale complicité avec son compagnon. Le chien doit montrer, au travail, sa disponibilité, sa souplesse à obéir aux commandements, son enthousiasme et sa rapidité dans l'exécution; et l'on doit toujours voir une équipe gaie, unie et harmonieuse.

Tous les exercices du programme des concours d’obéissance sont réalisés naturellement par le chien dans la vie de tous les jours. Il s’assoit, se couche, se lève, se porte en avant, trouve un objet etc… de manière innée et quand bon lui semble ! La difficulté pour le maître sera de les lui faire faire sur ordre ou commandement en fonction du règlement. Ci dessous, Dan des Perles Noires à Mme Jacotot Myriam, en niveau 2. 

Obéissance

 

 L'OBE-RYTHMEE

Il s’agit d’éducation canine, dans un style libre et sur fond musical, avec le double objectif : se faire plaisir et avoir un chien obéissant.
Discipline dynamique et ludique où l’équipe maître-chien forme un couple en parfaite harmonie des mouvements en évoluant en musique

 A l'exposition de NIORT, deux Schipperkes ont fait découvrir au public cette toute nouvelle discipline ou le chien évolue en harmonie avec son maître.

Tous les propriétaires (sportifs ou non) qui ont un sens artistique peuvent pratiquer cette discipline

obé rythmé

LE FRISBEE

Ce jeu consiste à faire rapporter à son chien, un petit objet rond, généralement en PVC, ayant la forme d’une mini soucoupe volante. Cette discipline ludique qui peut être pratiquée par tous les chiens ne nécessite que très peu de matériel : uniquement un frisbee qui est définit suivant sa forme, son poids et son matériau. Ce jeu est déjà très développé aux Etats-Unis. Hélios du Roz de Kerhas en pleine initiation...

Frisbee

 

LE TROUPEAU

 Les concours de chiens de berger au travail sur troupeaux ont pour but de mettre en valeur les diverses qualités du chien : l’obéissance, l’activité, la douceur, l’initiative, l’aptitude bergère; d’en promouvoir la sélection, l’utilisation, et d’apprendre aux utilisateurs la manière de bien dresser et de bien utiliser leurs chiens car il n’y a pas de bons troupeaux sans bons chiens.

 

Le chien de berger est pour l’Eleveur un auxiliaire qui concourt à la réussite de son élevage.

Du choix rationnel des sujets et de leur utilisation correcte, dépendent les résultats que l’on est en droit d’attendre d’un bon chien de troupeaux.

 

Les concours inter-races de chiens de berger sur troupeaux se déroulent sur des terrains variés, pourvus d'obstacles naturels et regroupent la presque totalité des exercices qu’un éleveur et son chien sont amenés à exécuter lors de la conduite habituelle du troupeau sur leur exploitation.

 

Trois parcours, adaptés aux niveaux de formation des chiens permettent de juger de leur maîtrise dans la conduite des animaux.

Nos Petits Schipperkes semblent fort bien s'illustrer dans cette discipline; à plusieurs reprises le meilleur CANT de la Nationale d'élevage fut décerné à un Schipperke !!

Troupeau